Réveil...

Forum En Jeu du peuple de la Forêt
En apprendre plus sur la Forêt

Modérateurs : MJs, MJs Baie

Avatar du membre
Akella
Messages : 95
Enregistré le : 07 juil. 2009, 17:54

Réveil...

Messagepar Akella » 06 nov. 2015, 10:31

Le nuage gris montait tant et plus qu’on eût pu croire qu’il aurait pu recouvrir Corianthes lui-même. Avant d’être dispersées par les vents, les cendres éloignaient pour un temps les quelques curieux qui s’étaient approchés pour rendre compte de la chute du grand roi. En ressortant de la Forêt, d’aucuns racontaient que le feu avait été si violent que ceux qui étaient restés s’étaient transformés en statues, d’autres rétorquaient qu’ils avaient vu ces statues parcourir le champ de l’ancien oratoire, tels des golems de cendres. Les derniers, étaient-ce les plus sages ; haussaient les épaules en maugréant que là bas, il n’y avait plus rien qu’une terre gâtée dont on ne pourrait même plus sortir quelque tourbe que ce fût du marais tant les sols s’étaient asséchés.

Sous le nuage, une forme se mouvait entre les pierres et les billes de bois calcinées. La cendre la recouvrait d’une couche qui avait craquelé tant elle s’était amoncelée. On distinguait à peine au dessus de la forme trois pointes étranges qui émergeaient de ce devait être son crâne, et à chaque mouvement, un léger cliquetis se faisait entendre au milieu de la clairière grisâtre. A l’aune de ses déplacements, des filets de cendres suivaient la forme, tel un brouillard qui semblait vouloir se solidifier.

Les sons qui parvenaient aux rares oreilles n’étaient que craquements de bois torturés et grondements de pierres déplacées. Un cri sortant d’une gorge asséchée vint rompre ce faux silence, un éclair gris traversa la clairière grise dans le nuage gris sans qu’on pût deviner ce qui guidait la forme en mouvement ; les craquements reprirent alors de plus belle précédant de nouveaux grondements, puis tout alla en s’amenuisant. Les bruits cessèrent, progressivement ; les mouvements se firent plus lents, jusqu’à arrêter les volutes cendrées, le nuage retombait doucement…

Ce fût lorsque tout s’apaisait enfin que la Terre se mit à trembler sous les pattes de tous, le tremblement enfla, la forme chercha le réconfort contre le tronc d’un de ses frères, l’étreignant comme jamais elle n’avait étreint. Le bruit se fit insupportable, le vent se leva, terrible, ajoutant les sifflements aux tremblements ; le moindre pas devenait presqu’impossible, comme si de la boue vous enserrait le bas des pattes jusqu’au milieu de vos mollets ; et ce vent qui chasse cette fois définitivement les dernières cendres, enserrant une dernière fois la clairière dans un gris tourbillon.
Le calme revint sous la forme d’un papillon orange trouvant sa route au milieu des grands fûts épargnés. En arrivant à la clairière, la première silhouette qu’il rencontre est celle d’un petit chat, poupée de paille semblant observer la clairière, incongrument posée sur une branche. Au dessous d’eux, le murmure d’un ruisseau chante autour du Nematon, la terre se tortille encore, crachant d’anciennes racines qui s’entremèlent à former un petit pont, deux colonnes de pierre étrangement fichées se font face et un sol de pierres plates et moussues marque le lieu où la verdure commence à renaître. Sur l’une d’elle, en son faîte, une statuette informe a été déposée.

La tâche orangée d’une fleur naissante point en bordure, le papillon la rejoint, passant au dessus de la tête d’une féline prostrée à genoux au pied de ce même arbre du haut duquel la poupée de paille surveille d’un oeil attentif le retour de la Mère en son Royaume...

Sin'drva
Messages : 4
Enregistré le : 24 mars 2013, 14:26

Re: Réveil...

Messagepar Sin'drva » 12 août 2018, 11:57

Belle ballade, ça donne envie d'y retourner


Retourner vers « Forêt »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité