[ escarmouche chaotique ]

Forum En Jeu du peuple de la Forêt
En apprendre plus sur la Forêt

Modérateurs : MJs, MJs Baie

YAUM
Messages : 15
Enregistré le : 19 sept. 2010, 15:38

[ escarmouche chaotique ]

Messagepar YAUM » 25 déc. 2014, 17:29

[ Deux silhouettes malveillantes. Une a la demarche plus voutee, trainant sa carcasse derriere l'autre, doté d'une posture bien plus noble et terrifiante.
Deux seigneurs de guerre, profitant de l'extinction de la magie pour semer davantage le trouble sur les terres Odysseennes. Les quelques survivants qui avaient pu en rechapper sauront vous conter leur precedentes frasques. Mais Aujourd'hui, on s'interressera pour ces fetes de fin d'annee au dernier spectacle en date de nos deux heros au coeur sombre.

Tout commence une de ces seches journee d'hiver, un vent frais mais pas encore tout a fait de saison. Les deux chaotiques, celui qui repond au nom d'Eltarion, commander et maitre absolu de la fournaise. Une armoire de plus de 2m de haut, un regard qui glace le sang, et une maitrise de la hache sans precedent. A ses cotés, une carcasse nauseabonde et hideuse du nom de Yaum, lord du chaos dechu.

Nos deux protagonistes penetraient a l'oree du domaine de TeDannan, sans bruit, - ils n'etaient clairement pas de ceux qui se racontent des anecdotes et des histoires de comptoir - le tracé de la route se transformant en sentier de foret, la progression de leur periple se complexifiant.
Soudain, le croulant fit un signe a son commander de stopper leur marche, des voix... des bruits de pas... juste de l'autre coté du bosquet.
Il s'approche lentement du groupe de survivants, une grande faucheuse flirtant avec le sol, qui meurtrit la terre brune en y incrustant un profond sillon.
Un sourire malsain s'impregne sur son facies ingrat, des asticots ruisselant entre les ecarts des lames qui forment sa dentition. En decouvrant le festin qui l'attend ses billes de plombs s'illuminent, ou l'on peut desormais lire sa folie meurtriere et deviner son insatiable soif de sang.
Hache monstrueuse à la main, le prince demoniaque marche dans les pas de celui que certain appellent l'ecorcheur.

Sentant sa peau s'engourdir sous l'atmosphère pesante qui venait de tomber, l'un des membres du camp improvisé releva la tête, toujours tremblant sur sa canne mais alerte.]

"- Qui va là ?! Vous ne trouverez rien ici si ce n'est quelques paumés...."

" Je me présente, Eltarion, seigneur de mont fournaise, retenez attentivement ce nom car je serai votre bourreau, une fois que vous aurez goutté à ma hache, il vous restera deux solutions, me servir ou mourir. A présent je vous laisse profiter du déluge de sang ! "

[ Sans perdre un instant le seigneur de la fournaise empoigna sa hache monstrueuse et se dirigea vers le petit groupe de voyageur dans un silence de mort. Par quatre reprises la hache s’abattit, le sang gicla et bientôt il ne resta plus que l'un d'entre eux debout.

Le dernier larron, tremblant de tout son corps devant la terreur des frappes, devinait facilement l'issue de son triste sort. L'ecorcheur, face a lui, ne lui offrit pas la chance de prendre les jambes a son cou, et colporter la presences des sinistres emissaires de mort.

Des gestes vifs, nets, scindant l'air... et puis plus rien. L'homme tenait encore debout, sa longue soutane immaculee claquant trois impacts.
Il cracha une gerbe de sang, tandis que les minces coupures dans le drapé de son vetement s'impregnaient du grenat de sa vie qui s'echappait.
Il s'effondra, les yeux revulsés, soulevant une couche de poussiere brune.
C'etait terminé. Une legere brise vint caresser le visage de son executeur. Se complaisant au milieu des cadavres, une sorte de transe jubilatoire psychopate... ]

Ils n'avaient bien sûr eu aucune chance...
Mourants de faim et de fatigue, le groupe de voyageurs que le hasard avait réuni avait déjà bien trop subi les coups du sorts pour pouvoir ne serait-ce que faire mine d'opposer résistance.

L'ecorcheur, dans son delire psychopathe, savourant cette senteur particuliere, dodelina de la tete, revetant a nouveau son masque d'effroi. Il avait entendu un bruit, provenant du sentier. Puis une silhouette. Il traversa alors les buissons.. Une nouvelle ame trouverait bientot refuge dans les dedales d'Horosis.

A nouveau deux gestes, et la tete de celui qui paraissait trop curieux heurta le sol du sentier. Sa vie s'ecoulait, imbibant les minces particules de terre bordant le chemin. Son bourreau s'approcha, sans sourciller. Et d'un coup net vint couper la tete du pauvre condamné. Il regagna ensuite le bosquet pour achever le dernier etre que le prince n'avait pas encore supprimé.

et voila... cette histoire est terminee. A moins qu'elle soit plutot annonciatrice d'une nouvelle aube. TIN TIN ! TIN NIN NIN NIN !! :)]

Retourner vers « Forêt »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité