Introduction

Qu'est qu'une classe ? La classe représente non seulement la carrière que suivra votre personnage, mais aussi un état d'esprit dans lequel il se trouve. La classe apporte un certain nombre de bonus/malus ainsi qu'un équipement. Tout ceci deviendra de plus en plus conséquent au fur et à mesure de la progression dans une classe.

Le choix d'une classe n'est pas irréversible, mais pour passer de Guerrier du Chaos à Templier, il faudra tout de même trouver une bonne justification.

Le choix d'une classe n'est absolument pas obligatoire. Il s'agit surtout d'un plus au niveau role-play, d'une intégration plus profonde de votre personnage dans le monde d'Odyssée.

Voici ici les classes qui sont bien connues de tous, mais d'autres restent secrètes, et ce sera à vous de les découvrir.

Pour intégrer une classe, il vous faudra trouver dans le jeu la personne qui vous permettra de rejoindre l'ordre ou la classe que vous convoitez.

Vous pourrez également trouver un classement des classes selon les lieux

Classes

Amazone

Amazone
Illustration : Orcs, Elfes et Humains

Dans les profondeurs de la forêt vit une tribu de femmes farouches et mystérieuses : les amazones. Constituées en une matriarchie, elles forment un groupe soudé et élitiste.
Détentrices de valeurs aiguës, d'histoire et de bien des secrets, guerrières accomplies, elles sont l'aboutissement d'un savoir-faire ancestral.

Leurs contacts quotidiens avec la faune et la flore les plus sauvages qui soient font de ces femmes des combattantes d'exception, dangereuses de près comme de loin.
Elles font partie des ramures que compte la Forêt et leur aide est tout aussi providentielle que précieuse. De ce fait et naturellement, elles protègent la Nature et la vénèrent. Pour devenir Amazone, adressez vous à Rydia, en Foret.

Archer Mage

Archer Mage
Illustration : Astria

L'Archer Mage est un archer, généralement Elfe Sylvain, qui a développé une forte affinité avec la magie pour s'en servir dans son art. Être Archer Mage, c'est vouloir servir la Communauté Elfe et vouloir œuvrer dans le respect de la nature.

L'Archer Mage est un combattant d'élite, agissant souvent de façon isolée ou en duo. De ce fait, il n'est pas voué qu'à savoir combattre et user de magie. L'Archer Mage est également un ébéniste hors paire, connaissant le bois, sachant l' « écouter », le travailler, lui « parler »… Son entraînement passe obligatoirement par une phase d'étude du bois, de la fabrication de flèches, puis d'arcs. Plus il évoluera et plus on lui enseignera comment faire des arcs toujours plus performants, plus puissants, plus légers, plus fiables et robustes.

Toute carrière commence par cet amour du bois, cette matière qui peut se montrer si noble entre de bonnes mains. Les Archers Mages ont une caractéristique en commun, ils détestent les mêlées, le chaos de la bataille… Ils préfèrent agir discrètement et être bien sûr que le combat à mener soit juste et nécessaire.

Être Archer-Mage si l'on n'est pas Elfe Sylvain est possible mais des plus ardus, les Elfes rechignant à partager leurs secrets avec de plus jeunes races. Pour devenir Archer Mage, adressez vous à Ireth Tinùviel, en forêt.

Archer Pisteur

Archer Pisteur
Illustration : Orcs, Elfes et Humains

Les Archers Pisteurs forment la force de frappe à longue distance de l'armée du Fort et sont les meilleurs éclaireurs de l'alliance du Sud. Leur présence dans une bataille offre un avantage stratégique loin d'être négligeable !

Vous trouverez plus d'informations sur l'armée du Fort ici et .

Armée du Fort

Dans l'armée du Fort, il y a trois divisions distinctes.

Avant d'en parler, rappelons ce qu'est l'armée du Fort. Derrière ce nom des plus explicites ne se cache rien de moins que la plus grande armée organisée d'Odyssée. Garante de la sécurité de l'Alliance du Sud, autorité militaire par excellence, appelée en renfort dans moult combats, cette grande armée représente le rêve de tous ceux qui sont prêts à offrir leur vie au service des autres.

L'unité qui forme la base de cette armée est celle des soldats.

Soldat

Experte du corps à corps, elle est la première ligne de combat de l'armée. On dit leur charge redoutable. Quoiqu'en pense la plupart des gens, ils ne sont pas de simples pions dans une stratégie qui les dépasse : ils sont les fondations de la moindre attaque et leurs gradés sont respectés dans toute le monde libre Odysséen.

Les archers forment la troupe d'appui du Fort.

Archer

Jadis simple rassemblement de mercenaires, il s'agit dorénavant d'une unité à part entière avec sa hiérarchie, ses codes et ses couleurs. On dit leurs tirs de combat redoutables et leurs tirs de couverture créent de véritables murs de flèches que l'ennemi n'ose franchir.

On les nomme les “Archers Pisteurs”; ce sont les meilleurs éclaireurs de l'Alliance du Sud.

Enfin, il y a les lanciers.

Lancier

Unité d'élite du Fort, ses membres sont recrutés parmi les plus courageux et les plus vaillants des soldats. Certains archers ont également pu rejoindre cette unité. La lance est leur arme de prédilection, mais leurs compétences magiques n'ont rien à envier à celles d'un mage de combat. La légende veut que ces hommes et ces femmes d'exception aient le pouvoir de lier leur arme à un élément magique. Ceux qui peuvent le confirmer sont également ceux qui peuvent vous parler des landes d'Hôrosis.

Cette armée au service du peuple libre d'Odyssée est une véritable famille. L'intégration des recrues au dispositif stratégique est une priorité et l'aventure est toujours au rendez-vous.

Si vous rêvez de vivre une destinée extraordinaire, alors enrôlez-vous !

Artisan

Artisan
Illustration : Orcs, Elfes et Humains

On parle souvent de l'arme d'un guerrier, de la toilette d'une comtesse ou des ornements de cette même femme mais rarement cette chose vient à l'esprit :
Que serait ce guerrier sans celui qui a forgé son arme ?
Que serait cette comtesse sans celui qui a conçu sa parure ?
La remarquerait-on sans ses luxueux bijoux ?

La réponse est pourtant bien simple, et nous la connaissons tous. Sans les artisans, notre culture est réduite à néant !

C'est donc plus qu'un métier gratifiant que nous faisons, nous forgeons le monde à notre image, et comme le disait le célèbre charpentier Nolim Nepp: “Nous sommes les Architectes du monde” et qui le contredira sans mentir ?

En effet, que serait Odyssée sans ses Forgerons, ses Orfèvres, ses Tisserands, ses Bourreliers, ses Menuisiers, ses Bûcherons, et bien d'autres car, de nos jours, tous les artisans sont les bienvenus, qu'ils préfèrent travailler le bois ou l'or, la pierre ou le fer, tous trouveront un maître, prospéreront, se perfectionneront, et qui sait, peut-être que bientôt ce seront eux qui enseigneront leurs techniques aux futures générations…

Ébéniste

Ébéniste

C'est un métier réservé à ceux vraiment habiles de leurs mains et dont l’activité est souvent teintée d’une grande humilité.

C'est donc un des métiers clés de la vie de tous les jours.

Ça, c’est ce que croit le commun des mortels. Pour autant, l’ébéniste est à la confection de certaines armes plus nombreuses qu’on ne le croit. C’est aussi le seul capable de fabriquer charrettes à bras et chariots mais aussi bâtir maisons, palissades et autres structures (en bois évidemment).

Enfin, et selon la spécialisation, on dit que certains seraient à même de fabriquer sur plans, des armes de siège et d’autres, des navires !

Le maître ébéniste se nomme Job ; il est très discret et on dit qu’il serait à Boisdoré.

Forgeron

Forgeron

Les forgerons sont sûrement les artisans les plus représentés en notre monde et les moins à présenter. Il est même probable qu’il s’agisse là de la caste la plus hétéroclite au niveau des races … et pas seulement… Forge, armurerie, les aspects du métier sont assez variés pour qu’ils soient nombreux.

C’est aussi lui qui affûte les lames et les répare. Il peut fondre les minerais et travailler la matière. Ses armes vont de la simple dague, en passant par les lames longues à la hache de guerre. Il serait cependant bien erroné de croire qu’il est le seul artisan à fabriquer des armes … et si vous voulez fâcher un forgeron, demandez donc lui un arc !

Quant aux armures, même constat, les armures en métal étant souvent plus lourdes et moins maniables que celles de son homologue tanneur, les aficionados y trouveront donc leur compte.

Il existe plusieurs forgerons de par Odyssée, mais le plus connu d’entre eux est Togachi qui exerce au Fort. Parviendrez-vous à vous faire accepter en tant qu’apprenti auprès de lui ? Cela est très difficile et il se murmure que les moins doués vont à Brumevent faire leur classe …

Orfèvre

Orfèvre

Autre métier des plus prestigieux : l’orfèvre. Ce dernier, comme on peut s’en douter, œuvre au façonnage des bijoux : bagues, torques, colliers, diadèmes, bracelets etc. Il peut aussi les estimer, ainsi que vos pierres précieuses ; minérales ou organiques soient-elles.

L’orfèvre fait parfois de la dentelle et peut à l’occasion élaborer des mécanismes complexes servant ensuite dans les serrures.

Enfin, autre aspect de son métier et pas des moindres, l’orfèvre peut frapper la monnaie. Il est en effet le seul capable de fondre l’or en pièces. Mais encore faut-il que ce même or ait été précédemment raffiné…

Cléophas est le représentant le plus renommé de sa caste et s’est installé à Brumevent, là où, sans surprises, il a trouvé un public avec suffisamment de goût (et de moyens financiers) pour comprendre son art.

Tailleur de pierres

Tailleur

En voilà une des castes les plus prestigieuses des différents métiers d’artisanat. En effet, quoi de plus noble que de bâtir, et parfois des structures impressionnantes ? Maisons, immeubles, manoirs, palais princier mais aussi murailles ! L’éventail est long et enviable.

La corporation est l’une des mieux organisées avec celle des marchands. Elle regroupe diverses facettes du métier comme le carrier, le maçon, le tailleur de pierre, l’artiste travaillant la statuaire ainsi que pour finir : l’architecte.

Sans surprise, la corporation a vu le jour à La Pyramide dans les tous premiers âges de notre monde lors de la construction de l’édifice éponyme. Charos et Sélim, dans leurs domaines respectifs, en sont les dignes représentants et l’on dit qu’ils ne chôment pas entre édifications et réparations.

Tanneur

Tanneur

En voilà une classe pourtant régulièrement sous-estimée voir méprisée, à tort ! Grosse erreur que de croire que les tanneurs sont de vulgaires artisans. De par leur métier ils sont amenés à chasser, même si c’est là un appoint à leur activité quand ils en ont le temps. De plus, il s’agit là d’un des métiers les plus physiques d’Odyssée car le tannage des peaux dans d’énormes cuves de tanin et autre, est un fastidieux processus qui n’est pas recommandé aux gringalets.

Tannage des peaux, préparation des fourrures et bien sûr confection de vêtements, chaussures en cuir et surtout de légères protections de cuir, font le bonheur de cette profession.

Comme la plupart des classes artisanales, ils assurent aussi l’entretien de ces mêmes armures. Couture qui lâche, vilaine estafilade : besoin d’un raccord ? Il faut aller les voir. Si les armures lourdes sont encombrantes, on se doit d’avoir en tête que les armures de cuirs sont, elles, moins résistantes en revanche.

Ah ! Oui … qui a dit que les frondes se fabriquaient toutes seules ?

Zephirin Talbot le Hobbit de Boisdoré se fera une joie de vous accueillir dans sa boutique.

Tisserand

Tisserand

Les tisserands tiennent leurs origines des terres agricoles au sud de la Baie. Peu à peu, ces dernières se sont couvertes de fermes, puis plus tard de villages. Après un essor économique ténu, d’ailleurs on parlera plus d’un âge d’or de l’économie, il est devenu de tradition que de se fabriquer soi même ses propres habits, draps et autres couvertures, principalement en lin. Lorsque La Baie, de village, devint ville ; des besoins naissants durent être comblés et c’est dans son vivier des terres cultivables plus au sud que la cité puisa.

Et c’est aussi pour combler les besoins des riches familles que l’on se mit à cultiver, d’abord le lin, puis, plus tard et plus au sud encore, le coton. La soie reste pour l’heure, une particularité mystérieuse, même si il ne semble pas impossible d’importer la culture dans ces régions plus méridionales.

Par la suite, la demande augmentant encore, les paysans voyant de plus en plus l’opportunité de se délester des cadets ou de leurs filles en un métier dit « fait pour elles », certains, les premiers ayant compris cela, envoyèrent leurs filles en ville, tisser … et cela marcha très bien au point que ces quelques familles devinrent les florissantes familles faisant commerce des draps, « draperies ».

Qui a dit que certains vêtements ne protégeaient pas ?

La fraîche Minelya Onassis en la ville de La Baie guidera vos pas dans le monde infernal et sans pitié de la mode et de la fripe.

Verrier

Verrier
Illustration de Science Junior

S’il en est une autre classe des humbles, c’est bien celle des verriers. Aussi méticuleux et précis que l’orfèvre, il est au verre ce que ce dernier est à l'or.

Manipuler la pâte à sa guise pour confectionner des fioles, des bouteilles que l’on retrouvera plus tard dans le commerce, mais aussi créer des objets de verre allant du simple objet décoratif à la véritable œuvre d’art, sont les volets d’un métier méconnu.

De plus, qui a dit qu’il n’existait qu’une seule sorte de verre ? Les maîtres verriers modèlent le cristal, et c’est aussi avec cette matière que les vitraux tout comme les vitrages des grandes demeures sont confectionnés. Incontournables donc sont les verriers. Enfin, il existe un côté moins connu des verriers, parfois plus rentable dont seuls eux ont le secret.

Cléandre est le maître de son art, il officie à la Pyramide comme d’autres artisans, eux aussi humbles, mais au savoir tellement intéressant et dont la renommée n’est plus à faire chez les connaisseurs et autres personnes de goût.

Assassin

Assassin

L'assassin est un tueur professionnel payé au contrat, mais qui ne dédaigne pas à l'occasion d'assouvir ses pulsions meurtrières par un forfait gratuit.
L'assassin est un tueur sans scrupules, un prédateur qui ne laisse aucune chance à sa proie.

Il existe trois branches chez les assassins :
Les premiers attaquent au contact. Adeptes des poisons foudroyants, ils frappent et tuent sans prévenir. La dague dans le dos est leur marque de fabrique.
Les seconds attaquent à distance. Leurs traits extrêmement précis partent de nulle part et abattent leur cible sans que celle-ci ait la moindre chance de connaître l'identité de son bourreau.
Les derniers sont des magiciens. Ils maîtrisent très correctement les arcanes de la Pensée mais c'est la magie des Ténèbres qui constitue l'essentiel de leur arsenal. De leurs sorts et de leurs rituels, ils apportent la mort sans même approcher la scène du crime.

Tous les assassins sont des tueurs implacables, servant leur maître et vénérant Hécate, la Sombre Déesse de la Chasse et du Meurtre…

Azadrim

Azadrim

Voyageurs errants, très grand marcheurs, penseurs, philosophes à l'occasion, on leur donne même parfois le titre de prêtres d'Azad, bien que la foi qu'ils portent à leur dieu soit un peu différente à celle de la plupart des prêtres plus conventionnels.

Le dieu qu'ils vénèrent se nomme Azad, d'où leur surnom, Azadrims. C'est avant tout le dieu de la liberté, mais il est aussi souvent associé à l'anarchie et au désert, que ses fidèles considèrent comme un lieu sacré béni par le dieu lui-même. Étant donné sa sphère d'influence particulière, on raconte qu'il se refuse de considérer ses prêtres en tant que serviteurs, les encourageant à ne pas le vénérer en tant que tel. Par cette manière entres autres, il encourage les hommes à se libérer de la tutelle des dieux, la sienne comprise. Il prône aussi l'individualisme, ainsi que que le développement personnel de la foi et de soi-même, afin que les hommes soient le plus indépendants possible.

Les Azadrims ne recherchent habituellement pas la puissance en tant que telle ; et bien qu'ils soient spécialisés dans la magie du feu et qu'ils maîtrisent bien leur bâton de marche, ils ne sont pas particulièrement puissants. Leurs armes principales sont en fait leur foi en leurs principes et leur capacité à réfléchir.

Alors n'hésite plus, rejoins les vrais, les purs… ceux qui ont choisi la bonne voie, celle de l'errance et de la liberté ! Parcours le monde, tu trouveras bien un Azadrim qui voudra errer un temps avec toi.

Attention, cette classe est très fortement déconseillée aux nouveaux joueurs.

Bailli Doré

Hobbit
Illustration: Alan Lee pour Bilbo le Hobbit de J. R. R. Tolkien

Au cœur de la Forêt réside un petit village du nom de Boisdoré.
On dit qu'il y fait bon vivre et que tout le monde sait trouver son bonheur en ces lieux.

Pourtant, malgré le climat propice à la bonne humeur, une poignée de résidents s'occupe de sa sécurité, du moins dans ce que peut entendre un hobbit à ce sujet.
Voici qui sont les baillis !

Généralement des jeunes hobbits du village, ils trouvent dans leurs coutumes et leur mode de vie une manière de protéger population et visiteurs, sans oublier de profiter de chaque jour qu'Asrélia fait.

Barde

Parcourant les vastes terres d'Odyssée, les bardes sont des poètes et des conteurs. Ils sont la mémoire vivante du monde et leur talent permet de faire revivre, le temps d'une soirée les héros oubliés et les légendes d'autrefois.

Ils forment une sorte de confrérie dont sont membres de droit tous ceux qui exercent leurs talents pour l'amusement et le ravissement des autres.

Les bardes maîtrisent aussi bien les notes que les mots, et leur charisme très élevé en font des séducteurs sans pareil. On murmure que leurs talents de diplomate sont si grands qu'ils confineraient à de la sorcellerie...
Car les bardes, charmants conteurs sont ceux qui ont la plus grande connaissance du monde ; savoir qu’ils distillent selon leur envie, leur besoin. Les meilleurs d’entre eux peuvent manipuler les esprits de façon surprenante dit-on… Mais sans être Barde, on ne peut savoir…
Enfin, leurs chants sont appréciés et on n’a jamais vu un Barde pauvre. A n’en pas douter leur talent leur permet de facilement remplir leur bourse ; seuls les orpailleurs peuvent rivaliser dans leur capacité à gagner des pièces d’or

Vous voulez devenir Barde ? Rendez-vous à la cour de BrumeVent, auprès de la Comtesse, la belle Orphandilia. Peut être vous inspirera-t-elle pour vos œuvres les plus mémorables.

Azelun d'Aexarn, le plus célèbre des bardes d'Odyssée, nous a laissé un petit mot : «Si toi, ami voyageur, tu te sens capable de parcourir ce continent de long en large, d'être témoin et raporteur des haut faits de ce monde Si tu te sens capable de supporter un invétéré bavard Si tu n'as pas peur de ce que tu verras et si la joie toujours habitera ton cœur Si tu es ému par la Beauté Si tu aimes la poésie, alors viens avec moi, je me ferai plaisir de partager ma route avec toi.»

Chevalier des Brûmes

Brumevent, le Comté. Il s’est construit sur le combat des hommes pour survivre. Ce combat est ancré dans son existence et tout naturellement, le château est défendu depuis toujours par des Chevaliers : Les Chevaliers Brumois.

Les Chevaliers sont liés au château, au Comté, et seront toujours là si un péril survient, mais leur vie peut connaître différentes périodes. Ils peuvent rester dans le Comté, le protéger de tous les dangers, épaulés par la garde, mais aussi partir en quête d'aventures. Jamais ils ne quittent réellement Brumevent et une missive de la Comtesse entraînera leur retour immédiat, mais certains d’entre eux parcourent le monde, distillant leur code de conduite, leur fierté d’être Chevalier de Brumevent et d’en respecter le code, de faire connaître le code.

Car les chevaliers suivent un code d’honneur strict issu de préceptes de base :

  • Toujours faire preuve de courage et d'honneur, quelle que soit la situation.
  • Suivre en tout point le code de la chevalerie.
  • Protéger et aider les innocents.
  • Jauger le monde qui nous entoure d’un regard impartial.

Le code lui-même étant rédigé il y a longtemps, chaque Chevalier l’a en son cœur pour toujours :

  • Ton Honneur intact, tu préserveras.
  • D’un regard impartial le monde, tu jaugeras.
  • A la Protection des indigents, des veuves et des orphelins, tu te consacreras.
  • A la Protection des pauvres contre les riches, tu t'emploieras.
  • A Lutter contre l'injustice et l’inquiété, tu t'emploieras.
  • De relever les défis avec courage et humilité, tu t'efforceras.
  • Toujours digne, dans la victoire comme dans la défaite, tu demeureras.
  • Ta parole donnée, toujours tu respecteras.
  • Le mensonge et la dissimulation, tu honniras.
  • L'avarice et la mesquinerie, tu mépriseras.
  • A faire preuve de Courtoisie envers les dames, tu veilleras.
  • Le Code, jamais tu ne briseras.

Les Chevaliers sont par nature forts et de constitution solide. Ils apprennent vite le maniement des armes de mêlée et rapidement, leur maîtrise des épées en devient remarquable. Leur renommée est immédiate et jamais on ne manque de respect à un Chevalier. Toute sa vie durant, le Chevalier verra ses capacité de combat progresser, la reconnaissance des autres l’entourer et s’il est fidèle au code, il lui sera offert armes et armure toujours de meilleure qualité.

Les Chevaliers vénèrent Saint Gerald et le prient souvent. Le code de la chevalerie est issu des enseignements de Saint Gerald, que les Brumois ont juré de respecter jusqu'à leur dernier souffle.

Si vous désirez vous enrôler, renseignez-vous auprès du Haut Chevalier Tyrtess à Brumevent.

Chasseur de Dragons

Chasseur et dragon
Illustration : Orcs, Elfes et Humains

Quel aventurier n'a jamais rêvé de brandir son arme face à un monstre fabuleux et à retirer la gloire d'un combat acharné mais victorieux contre un tel adversaire ?
Bien des vies sont banales, mais celles des véritables héros passent par des faits exceptionnels, des quêtes dangereuses et des combats épiques, que les anciens finissent par raconter aux plus jeunes autour d'un âtre rougeoyant, le soir venu. Les yeux des enfants s'emplissent alors de visions de trésors enfouis sous la terre, gardés par de gigantesques créatures couvertes d'écailles, et leurs oreilles semblent résonner des chants guerriers poussés par les aventuriers qui se sont jadis appropriés ces merveilles l'arme au poing.

Parmi les noms de ces héros de légende se retrouvent fréquemment ceux des Chasseurs de Dragon, une caste de combattants d'élite ayant voué leur vie à pourchasser ces grands reptiles avares de leurs trésors.
Rompus aux techniques de combat au corps-à-corps auxquelles s'ajoutent des connaissances poussées de certaines magies,

les Chasseurs de Dragons sont des combattants polyvalents, dont l'aisance à manipuler les armes de contact ne grève en rien leur faculté à lancer des sortilèges.

Vous désirez rejoindre la légende de ces êtres d'exception ? Vous vous intéressez aux armes mais vous voudriez également développer vos connaissances magiques ? Vous cherchez simplement à vivre de grandes aventures épiques impliquant des monstres fabuleux ?
Alors, n'hésitez plus, vous avez trouvé votre voie : parcourez les terres d'Odyssée pour trouver l'antre des Chasseurs de Dragons !

Combattant des Mers

Combattant des mers
Illustration : John Howe - Dieu marin

Les Combattants des Mers sont des guerriers redoutables qui se sont endurcis lors de leurs nombreuses expéditions en mer. Véritable ordre de prêtre-guerriers, ils ont voué leur vie au service de Phargonis, Dieu des Océans et du Climat, et particulièrement à la défense des membres du culte de leur dieu, le Temple de l'Ordre de Phargonis (ou TOP). Si leur grande maîtrise de certaines armes et techniques de combat alliée à leur maîtrise des éléments marins et une certaine empathie océanique en font des Combattants inclassables en mer, ils restent puissants, même loin de leur élément.

Vous trouverez plus d'information sur cette classe en regardant le Temple de l'Ordre de Phargonis, dont les Combattants des Mers font partie.

Colporteur Doré

Colporteuse Dorée

Boisdoré, lieu de joie et de vie, offre un climat propice aux échanges et aux commerces.

Tout s'achète et se troque au village hobbit ! Voilà le quotidien des colporteurs !
Commençant généralement comme simples coursiers, ils apprennent vite à profiter de leurs voyages pour développer leur goût du troc. On échange ici, quelqu'un en voudra sûrement là bas !
Pour peu que l'on y gagne autre chose d'utile. Le but n'est généralement pas l'or car, après tout à quoi sert-il, sinon à obtenir d'autres objets ? Autant gagner une étape !

L'aventure est au bout du chemin, et les colporteurs n'en manquent pas.

Pour devenir Colporteur, laissez vos pas vous porter du coté de Boisdoré.

Dévot d'Hécate

Dévot

Les dévots répondent à la première règle d'Hécate, celle de la sélection naturelle : être apte à survivre…

Être apte à survivre nécessite aucune dépendance : matérielle, morale, technologique, sociale… Cela demande aussi à n'avoir aucun défaut. L’hyperspécialisation en est un, car la nature sanctionne les êtres trop spécialisés qui disparaissent dès que leurs conditions de vie changent.

Les dévots travaillent à développer une vision non manichéenne ou anthropomorphique du monde.

Ces derniers doivent donc s'astreindre à une remise en cause perpétuelle afin de limiter leurs défauts.

Appliquant les principes d'Hécate comme un principe de vie, ils ne sont pas tenus de faire de stupide et stériles prières à la Déesse apprises par coeur.

Les dévots sont par conséquents des moines ascétiques d'Hécate.

Ils tendent à être des prédateurs, le sommet de l'évolution, cela ne signifie nullement être les plus bourrins, en effet, ils ne sont pas attirés par le pouvoir ou les richesses matérielles de ce monde, seul répandre la parole de la Déesse peut les intéresser, ils sont libres de leur choix tant qu'ils en respectent les préceptes.

De plus le pouvoir prend sa source dans la réflexion et la connaissance, l'action doit toujours être précédée d'une réflexion.

Druide

Druide
Illustration : Daniel Potvin

Personnages aux multiples facettes, les druides sont des personnages importants d’Odyssée, voire incontournables. Représentants de la forêt et de l’Arbre, diplomates unissant sous leur bannière de multiples classes, devins, bardes, philosophes, historiens, poètes à leurs heures, mages, les druides sont l’aboutissement de l’harmonie naturelle, du savoir-vivre, et du laisser-aller.

Préférant l’intellect à la force, la voix à l’épée et la guérison à la maladie, le druide est respecté pour ses actions et sa sagesse.

Le long apprentissage et les difficultés à s’élever dans cette classe sans commune mesure expliquent sûrement l’âge (pour la plupart inconnu) avancé de leurs plus hauts dignitaires.

Il existe également une branche déviante de cette classe. Suite à un schisme entre les druides, l'ordre noir a été instauré par quelques réfractaires à la philosophie jusqu'alors prônée par les druides.
Les druides noirs sont des défenseurs de la nature tout comme les druides, mais il poussent la défense jusqu'à l'extrême et sont en conséquence toujours les premiers à intervenir dès que la forêt souffre, n'hésitant pas à mettre en place des moyens répressifs forts.
Quoi qu'il en soit, les druides noirs sont et restent des druides avant tout.

Embaumeur

Embaumeur
Illustration : Orcs, Elfes et Humains

L'embaumeur voue sa vie au culte d’Hôrosis, dieu du Temps et de la Mort.

Outre les tâches classiques d'embaumement, il s'occupe de tout ce qui a trait à la Mort et veille au respect du sommeil des âmes.

Ils passeront ainsi leur existence à pousser à l’extrême leurs connaissances de la magie Nécromantique.
D'après certaines légendes, les embaumeurs disposeraient de multiples secrets et d'antiques pratiques magiques permettant notamment de communiquer avec les morts, peut-être même de visiter leur royaume, voire d'animer de puissantes créatures mort-vivantes pour les aider dans leurs tâches.
Ils sont fort secrets, et beaucoup moins rencontrés que les Prêtres d'Hôrosis.

Si vous voulez suivre cette voie il vous faudra trouver le moyen d’entrer dans la grande cité sacrée de la Pyramide.

Garde de Balamoun

Ayant pour rôle premier de défendre Balamoun, la cité des sables, et d'y faire respecter la loi, la Garde est une institution aussi ancienne que la ville et estimée de ses habitants. Guerriers entraînés, familier des masses et marteaux de guerre, ils sont aussi capables d'utiliser leur arcs quand la situation l'exige. Outre leur aptitudes martiales, les Gardes doivent développer un certain don pour l’investigation et la diplomatie. Les plus aptes d'entre eux se voient la possibilité d'entrer au sein de la prestigieuse Garde Prétorienne, un corps d'élites attaché à la protection des hauts personnages de la Cité.

Garde des Brumes


Si la chevalerie brumoise est attachée au Comté, il lui arrive souvent de partir en mission diplomatique ou de se lier à une quête qu’il estimera prestigieuse. Les Gardes des Brumes, eux, veillent à la sécurité de la région.

Liés au Comté, et n’en sortant que rarement, les Gardes des Brumes ne cherchent ni gloire ni aventure. Terre-à-terre, pragmatiques, ils développent leurs sens de la déduction afin de pouvoir enquêter en territoire brumois et le protéger autant que faire se peu. Si les chevaliers font entendre leurs exploits partout en Odyssée, d’autres héros existent, et il ne s’agit rien d’autre que des hommes et des femmes qui, désireux de protéger leur patrie, s’engagent dans la garde.

Certains grands brumois, tel le capitaine Briktor, furent reconnus à leur juste valeur, non en tuant des dragons et en participant à de grandes aventures, mais en protégeant leurs souverains et le peuple du Comté, en démantelant des complots et en donnant leur vie pour autrui. Ces figures du Comté sont les héros de l’ombre, ceux qui se dressent dans la brume, qui s’enracinent dans leur vallée et veillent, attentifs, fidèles, à ce que la vie suive son cours sans encombre.

Actuellement, la Garde se trouve sans capitaine. Il faut donc se rendre auprès du seigneur Tyrtess, chevalier de renom, pour postuler dans la garde brumoise.

Gladiateur (Guerrier)

Gladiateur

Les arènes de la Baie sont un lieu singulier. Là-bas sont formés ceux qui veulent vouer leurs efforts à la maîtrise guerrière et à l'étude du maniement des armes sans prêter allégeance à une quelconque faction, ceux qui veulent devenir des aventuriers ne vivant que par les armes. Les gladiateurs de la Baie dispensent, à qui souhaite apprendre l'art du combat, un entraînement poussé et une formation guerrière. Au terme de celle-ci, le guerrier peut choisir de rejoindre les gladiateurs et de livrer lui-aussi des combats dans les arènes pour la gloire et la prospérité de leur nom, ou bien de partir sillonner les routes, fort de sa nouvelle expérience.

Beaucoup d'entre eux, combattant des arènes ou guerriers errants, offrent leurs services comme gardes du corps, mercenaires, ou chasseurs de primes. Gagner sa vie grâce à sa force, ou se faire un nom parmi les héros du combat Odysséen, seules les vocations changent car la détermination, le courage et la valeur, eux, demeurent égaux pour tous ces fiers guerriers…

Dirigez-vous vers les arènes de la Baie pour en savoir plus ! Forum des Arènes de la Baie.

Guérisseur (Mage Blanc d'Ashura)

Magie
Illustration : Alan Lee - Le miroir de Galadriel

Formant l'ordre sacré des Prêtres d'Ashura, les guérisseurs sont de formidables manipulateurs des énergies de la Lumière.
Il leur est interdit d'utiliser la magie pour blesser, mais leurs pouvoirs de guérison sont inégalés dans tout Odyssée.

Surnommés simplement les mages blancs, ils sont extrêmement populaires à travers le monde entier. Les guérisseurs sont autant prêtres que mages, mais tout magicien n'est-il pas un peu prêtre d'Ashura ?

Guérison

Ils s'intéressent à la magie dans toutes ses formes et sont de grands chercheurs et découvreurs des mythes, des mystères et de l'insondable vérité de la magie. Ils seront les alliés de tous les mages qu'ils rencontreront tant que ceux-ci ne mettront pas en danger la vie. Qui connaît réellement leurs capacités pour servir leurs maîtres ? Toute leur caste est entourée d'un épais mystère…

Si vous désirez rejoindre les prêtres d'Ashura, partez à la rencontre de Minuit, haute prêtresse du culte, dans la chapelle érigée au milieu de la cour du Château de Brumevent.

Guerrier du Chaos

Guerrier du Chaos

La soif de sang des serviteurs d'Ananke ne s'étanchera jamais. Toujours est- il qu'ils parcourent le monde en quête de massacres à perpétrer, d'innocents à massacrer et de cités à brûler.
Le Chaos et la Destruction les obsèdent. Ils meurent en riant comme des damnés sous les coups de leurs ennemis, du moins de ceux qui osent les affronter car leur fureur et leur sauvagerie en font des ennemis autant haïs que redoutés.

Les Guerriers du Chaos forment l'ossature de l'armée de la Fournaise.

Ce ne sont guère que des soûlards assoiffés de sang, des brutes immondes, des psychopathes s'adonnant bien souvent au cannibalisme.

La plupart tuent tous ceux qui ont le malheur de croiser leur route et s'adonnent à la destruction pour le plus grand plaisir de leur sombre maître : Ananke.

Leur passe temps favori est d'élire leur champion au terme d'une immense mêlée ou tous les guerriers s'affrontent en même temps jusqu'à ce qu'un seul reste debout !

Le volcan de la Fournaise est leur antre.

Guerrier du Chaos
Illustration : Orcs, Elfes et Humains

Héraut

non-disponible.jpg
Illustration : À réaliser par la Guilde des Illustrateurs

Un esprit sain dans un corps sain.”

Telle pourrait être la maxime qui décrit le mieux le Héraut.

Aventuriers infatigables en quête de connaissances, leur esprit se doit d'être aussi agile que leur langue ou leur lame.
Chasseurs de savoir, de trésors ou de monstres, aucune quête n'est trop dangereuse à leurs yeux !
Si comme eux, vous pensez que: “Le savoir, c'est le Pouvoir !”, rejoignez l'Ordre des Hérauts !
Une vie d'aventures autant que de richesse spirituelle et matérielle vous tend les bras !

Illusionniste

Illusionniste
Illustration : Orcs, Elfes et Humains

« - Regarde ! Des vaches qui prennent le thé, mais, mais avec des robes à fleur et un nez rouges ! J’arrête le vin pour ce soir…
- Où ça ? Mais où ça ? Moi j’ai juste une petite vieille en train de poursuivre son chien… Toute nue… »

Telle aurait pu être un dialogue de deux gardes, sous l’emprise du pouvoir des illusionnistes…

Caste ô combien particulière des magiciens, ils sont plus proches de l’enfant roublard que de la sagesse habituelle des mages. Toujours empreints d’une certaine folie et d’un grand sens de l’humour, les illusionnistes peuvent néanmoins être sérieux.

Spécialistes des maux de l’esprit, ramenant à la raison des cas désespérés, et honnêtement vice versa, ils sont autant réputés pour leur capacité à rassembler les foules que pour leurs pouvoirs sans fin.

L’esprit est une vaste cage ouverte, et eux font tout pour la bousculer.

Des vétérans racontent encore lors des soirées comment leurs ennemis croyant les charger, se sont mis à reculer, et pleurent de rire en imaginant où ils ont bien pu finir…

Pour devenir Illusionniste, trouvez Kronberg en Forêt.

Lancier

Lancier

Les Lanciers forment la troupe d'élite de l'armée du Fort. Recrutés parmi les meilleurs soldats, ils excellent dans l'art de la magie et du combat à la lance. Les plus illustres gradés sont presque tous issus de cette unité hors pair.

Vous trouverez plus d'informations sur les Lanciers et l'armée du l'armée du Fort ici et .

Lettré du Tribunal

archiviste.jpg
Illustration de “crayon masqué”

Garants de la justice au sein de la Cité de la Baie, les lettrés du Tribunal ont un rôle très étendu. Mis en face d'une infraction à la loi, les lettrés se doivent de trouver des suspects, d'assigner les coupables en justice et de mener à bien les procès qui en découlent.

Ils peuvent intervenir au niveau de la phase d'instruction en tenant le rôle d'enquêteur, dirigeant l'investigation avec l'aide d'auxiliaires comme les miliciens de la Baie, mais ils peuvent également intervenir au niveau de la phase de condamnation en tant qu'avocat de la défense.

Le lettré connaît tout du fonctionnement de son administration et pour cause, il gère tous les documents administratifs, n'hésitant pas à se déplacer lui-même pour faire ratifier les traités, commerciaux ou d'alliance, et autres textes de lois qu'il aura lui-même rédigé ou que le juge aura promulgué.

Forum du Tribunal de la Baie.

Mage des Brumes

Le Comté de Brumevent peut s’appuyer, en plus des chevaliers, sur les mages des brumes pour sa protection. Les mages des Brumes ont décidé de consacrer leur vie à la défense du Castel de Brumevent et à l'étude des Brumes qui entourent en permanence le comté.

Ils sont de grands spécialistes des magies de l'eau et du ciel et il est dit qu’ils sont sur toutes les terres d’Odyssée les plus grands connaisseurs de ces deux arcanes élémentaires. Ce sont des magiciens puissants et des chercheurs assidus.

Car les Brumes restent mystérieuses, apparues à la fondation de Brumevent après la victoire des hommes, les premiers coup de pioche les révélèrent. Les mages des Brumes les étudient sans relâche.

Même s'il est rare qu'ils quittent le château pour autre chose que de faire des recherches, il peut arriver qu'ils rejoignent les troupes du Sud aux côtés des chevaliers pour aller combattre un ennemi commun qui mette en danger Brumevent et ses secrets. Ils sont alors de précieux alliés et leurs capacités sur un champ de batailles sont impressionnantes…

Les mages brilleront par leur intelligence, leur sagesse, ils maîtriseront de mieux en mieux les arcanes de l’eau et de l’air au fur et à mesure de leur apprentissage. Ce don de soi à Brumevent et la magie leur apporte au fur et à mesure de leur progression une grande renommée.

Si vous désirez rejoindre la caste des mages des Brumes, adressez-vous à Dalos au château de Brumevent.

Mage du Désert

Dans la lointaine cité du désert, une haute Tour dresse ses secrets à la face du monde. Elle abrite une organisation de mage dont le savoir occulte et ésotérique est réputé mais dont personne n'en connaît réellement l'étendu car bien des mystères entourent cet édifice et ceux qui y étudient les arcanes.

Constitué en Ordre hermétique et initiatique, ces mages se révèlent des spécialistes de la magie du feu et de la terre. Ils se nomment eux même Mages du Désert et la plupart des habitants de Balamoun les considèrent avec révérence. Sous la férule d'un puissant Archimage énigmatique, l'Ordre des Mages du Désert enseigne à ses membres la sagesse et la puissance des éléments du feu et de la terre. Bien que n'étant pas de vocation guerrière, ils sont capables de renforcer les gardes de la ville en cas de menace ou de se lancer dans des campagnes dont ils sont les seuls à en connaître les buts.

Les Mages du Désert sont une force en ce monde qu'il ne faudrait pas négliger. car au delà de leur grande sagesse, les plus puissant d'entre eux sont capables de déchaîner de puissante tempête de sable ou d'invoquer de redoutables Elémentaux de feu.

Mage Elementaliste

Mage Elementaliste
Illustration de “crayon masqué”

La Guilde des Mages Elémentalistes de la Baie regroupe tous les mages ayant pour but de parvenir à la maîtrise des arcanes élémentaires. Les longues années d'études leur permettent d'accéder à un niveau de connaissance qui en fait les experts incontestés des magies des éléments.

L'archimage dirige cet Ordre et choisit les aspirants qui seront voués à devenir mages élémentaires. Même si l'entrée dans la Guilde est assez aisée pour ceux qui font preuve d'une solide motivation, l'ascension est, quant à elle, difficile et vous devrez démontrer vos qualités et dons magiques pour gravir les échelons un à un.

Si la voie du feu, du ciel, de l'eau ou de la terre vous intéresse, peut-être saurez-vous vous montrer digne d'intégrer la Guilde.

Mage Spirituel

Mage Spirituel
Illustration : Orcs, Elfes et Humains

Les mages de l'esprit font partie d'une caste de mages bien spécifique. Le chemin avant de pouvoir prétendre à être un tel mage est bien long et tortueux. Tortueux comme les chemins de l'Esprit, comme une pensée…

Ces puissants mages ont choisi d'explorer, de connaître et de maîtriser l'art spirituel, l'arcane de la pensée sous toutes ses formes. Ils sont amenés à de grandes introspections leur permettant d'acquérir une grande sagesse. Une sagesse qui sera façonnée par les expériences et les vérités auxquelles seront confrontés ces mages.

La recherche et l'érudition sont deux des premières colonnes des fondements de cet ordre. Les mages spirituels passent de longues journées à apprendre des autres ou découvrir toutes sortes de sapience dans les bibliothèques. Les affres de l'Esprit sont sans limites et leur soif de connaissance est elle aussi sans limite.

Les mages spirituels sont souvent amenés à effectuer de maintes recherches que ce soit dans la conception de sorts, dans l'établissement de rituel ou plus simplement afin de soulager l'esprit de pauvres bougres. La spiritualité n'est pas chose facile et nombreux sont ceux qui doivent abandonner cette voie, tant les sacrifices de sa personne peuvent paraître insurmontable.

Toutefois, cette caste n'a aucune affiliation divine ; si ce n'est celle de l'Esprit et de la Conscience, mais seul un long apprentissage permet d'en comprendre les fondements et les préceptes.

Pour devenir Mage Esprit, adressez vous à Robin, à l'Arbre

Marchand

Marchand

A la différence des colporteurs, les marchands sont de constitution plus récente que ces derniers. En effet, les colporteurs naissent dans les civilisations en devenir, où, l’économie n’étant pas encore très développée, l’on fait appel à un tiers pour transporter marchandises et … informations. On se livre au troc aussi. Les marchands, eux, sont nés de l’essor économique en Odyssée. Car, très vite, le monde n’a pu se contenter des seuls colporteurs.

Les fluxes de marchandises, mais aussi les besoins des artisans nécessitent une caste d’hommes et de femmes dévolus à l’achat, au transport et à la revente des marchandises sous toutes ses formes : ressources brutes, ressources transformées, composants divers et biens, produits manufacturés, etc.

Ça n’est donc pas un hasard si ce regroupement de personnes a vu le jour dans un des endroits les plus prospères d’Odyssée, mais non pas des plus dynamiques : La Baie.

Comme il est de coutume de dire que la richesse attise les convoitises et qu’en cela les marchands font des cibles faciles, ces derniers se sont constitués en guilde ; le groupe et le nombre palliant certaines faiblesses du physique. Il serait cependant erroné de croire que les marchands sont incapables de se défendre. Au-delà de cela, ce qu’il faut bien comprendre de ce groupe, c’est que jamais le mot guilde n’aura pris autant sa signification puisque les marchands sont sans arrêt entrain de s’entraider, de faire circuler les informations … et de se protéger.

Un marchand pourra, grâce à ses dons, obtenir des ristournes dans les boutiques mais aussi, de part ses connaissances, être au courant des bons filons de ressources ainsi que faire des affaires puisque connaissant les manques des différents lieux.

Leur dieu est Vanedhan, et il n’est pas rare, au moment de la conclusion d’un marché ou d’une affaire, de voir un marchand prier Vanedhan afin de s’en soumettre à son jugement, toujours sévère mais juste et surtout HONNÊTE.

Milicien

Milicien
Illustration de “crayon masqué”

Protecteurs de la Cité de la Baie, les miliciens ont pour rôle de veiller à la sécurité des citoyens en procédant aux arrestations et ce, au besoin de la force si nécessaire. Sous les ordres du Tribunal, ils se doivent de faire des rapports constants sur l'activité de la Cité ainsi que sur les arrestations effectuées. Le Capitaine de la milice se charge de transmettre ces rapports et de veiller au bon fonctionnement de sa milice.

Cependant, le champ d'action des miliciens n'est pas limité à la Cité de la Baie. Ils peuvent également intervenir lors de batailles plus féroces opposant des légions entières de soldats aux hordes du chaos.

Certains s'affilient également au Temple de Vénéra afin de montrer que la justice des hommes est également la représentation des lois divines.

Certains miliciens se spécialisent dans le maniement des lames tandis que d'autres préfèrent les techniques des archers. A vous de choisir la voie qui vous correspond le mieux…

Moine

Moine
Illustration : Un Pèlerin d'Angkor
- illustration de F. de Marliave 1929

Si l'on en croit les légendes populaires, il fût un temps où les dieux marchaient parmi les hommes et cohabitaient sur le continent. Mais cette cohabitation n'était pas des plus aisées et vint le jour où Ananke, dieu de la Destruction, s'opposa violemment à Hôrosis, dieu du Temps et de la Mort. Parce que ce dernier refusait d'accorder l'immortalité aux serviteurs d'Ananke, celui-ci rassembla ses armées, et lança un assaut sur la Pyramide, fief d'Hôrosis. Rapidement, les disciples d'Hôrosis furent écrasés par les démons de la Fournaise, et un combat titanesque s'engagea entre les deux dieux, dont Ananke fut le vainqueur.

Voyant que les dieux n'étaient pas à même de cohabiter en paix sans se détruire les uns les autres, Furrinus prit la mesure qui s'imposait : il bannit les démons du plan des mortels et ôta aux dieux la possibilité de s'incarner physiquement.

On raconte que c'est suite à ces événements que se constitua l'Ordre Kaïcha. Les nains, ayant construit une forteresse à la demande de Vanedhan, dieu du Commerce et des Artisans, en firent don aux moines errants, qui s'y installèrent. Depuis, les moines de l'Ordre Kaïcha veillent sur l’équilibre du monde, par leurs actions tout autant que leurs prières.

L'Ordre Kaïcha suit les préceptes de Furrinus. A ce titre, les moines œuvrent dans le but de préserver l’équilibre du monde, un équilibre fragile et sans cesse menacé. Situé à mi-chemin entre la Baie et la Fournaise, le Monastère sert à la fois d'asile et de rempart : quiconque consent à ne pas user de violence au sein du Monastère y est accepté ; mais quiconque transgresse cette règle est violemment puni. Il n'est pas rare que Furrinus lui-même exprime sa colère, et plus d'un imprudent a subi son courroux.

Mais les moines ne se confinent pas simplement au Monastère. L'Ordre Kaïcha prend part, de près ou de loin, à tous les événements susceptibles d'influer de manière conséquente sur l’équilibre des forces. Bien que le plus souvent, spectateurs des événements, ils n'hésitent pas à agir et à passer à l'action lorsque l’équilibre est menacé, et lorsqu'une puissance cherche à en détruire une autre.

Par ailleurs, les moines Kaïcha font preuve de respect envers toute chose et tout être : tout est objet de connaissance. Et ils s'opposent fermement à la destruction, qui est toujours l'annihilation de la connaissance. La Bibliothèque du Monastère est réputée contenir tous les ouvrages ayant été écrits à ce jour, et les moines augmentent sans cesse le nombre de ces recueils.

Nécromant

Nécromant

Au départ était un vœu simple : pouvoir passer l'ensemble des jours de cet âge et des prochains à observer le monde, l'influencer… Être immortel. De cette quête de la vie éternelle naquit un autre but, une autre passion, la connaissance des ficelles de la Mort.

La Mort… Oui, la Mort avec un “M” majuscule ! Voila l'obsession de cette caste, de ce groupe, de cet ordre. La Mort et sa maîtrise…

Jadis, on dit que cela était presque noble, que les nécromants étaient des artistes, qu'ils cherchaient à comprendre et expliquer au grand jour les façons de se jouer d'Hôrosis.
Mais certains les pourchassèrent, donnant à leur vie un sombre détour… Et toute une partie de l'ordre des prêtres d'Ashura sombra dans la folie et le Chaos…
Ils vouèrent leur âme à Ananke, l'Infâme, le si violent Dieu de la Destruction. Ils en tirèrent de grands pouvoirs, mais à quel prix ?

Aujourd'hui, ce ne sont plus les vertes allées du village de BrumeVent, ni même les caves humides du castel qui accueillent les artistes de la magie nécromantique.
Ce sont les grottes et les sombres temples de la Fournaise qui cachent ces damnés à l'âme noire.

Pirate

Pirate

Illustration by Anna Ignatieva pour le jeu vidéo Age of Pirates: Caribbean Tales

Le vaste océan regorge de richesses et nombreux en sont les attraits : pêche, commerce, chasse marine, exploration, agriculture et exploitation outre-mer. Aussi, les ports des côtes du continent ou les berges du Mnevis ont toujours regorgé de matelots prêts à s'embarquer pour l'aventure, quelle qu'elle soit. Durs à la besogne, agiles de leur corps, certains trouvaient leur voie dans la pêche ou le transport fluviale tandis que d'autres marins partaient chercher fortune ailleurs.

Mais depuis les cataclysmes qui ont touché Odyssée lors du réveil de l'As Thot Koalt, les ports ont grandement souffert, de même que les navires. Le commerce, privé de moyen de transport et parfois de denrées à transporter se fait rare.. et ce qui est rare est cher ! De nombreux marins se retrouvent sans embarquement, et l'inactivité et le contexte aidant certains ont croisé la route de quelques “aventuriers” prompt à mettre dans leur tête des rêves de gloire et de richesse ! Bientôt les plus hardis, libérés du joug des mages et des dieux, se lancent à l'aventure.

Il se murmure même dans les tavernes aveugles qui peuplent les docks que certains se sont regroupés en une fraternité, une fraternité d'aventuriers prêt à tout pour faire fortune et ne se reconnaissant d'autre maître qu'eux-même, d'autre moral que la leur, et d'autre but que la richesse et la liberté. Le nom d'un capitaine, en particulier, revient souvent… Pour trouver ces gens il suffit de hanter les tavernes des ports et les vieux quais de déchargements et d'aller voir ceux qui paraissent les plus louches.

Prédateur

Prédateur
Illustration : Rakshasa

Les prédateurs forment une meute de chasseurs qui ne respectent qu'une loi : celle de la survie. Considérés comme des bêtes sauvages par certains, comme des assassins sanguinaires par d'autres, les prédateurs entretiennent un certain mystère autour de leurs motivations. Une chose est sûre : la magie noire qu'ils utilisent et leurs chasses qui déciment parfois des villages entiers font d'eux des êtres craints, haïs et recherchés par tous les serviteurs de la lumière. Ils vivent à l'Arbre et rôdent dans ses marais.

Mais la meute n'est pas une armée à la hiérarchie fixe : chacun joue le rôle qu'il se donne, et chaque membre a un rôle très important. La meute est un animal immortel. D'ailleurs, la devise des prédateurs est : “ce qui est important, ce n'est pas que moi je vive, mais que la meute vive.”

Pour tenter de rejoindre les prédateurs, adressez-vous à l'alpha qui dirige la meute.

Prêtre d'Ananke

Prêtre d'Ananke

Des années de carnage… Des années de morts, de sang, de larmes. Les fous d'Ananke, le terrible Dieu de la Destruction sévirent pendant si longtemps au grand jour que les hommes se cachaient au seul nom de la Lune Rouge, la Lune de Sang, annonciatrice de Mort et Destruction.

Mais Ananke a compris que ses fidèles pourraient être plus efficaces. Il a compris que le champ de bataille devait demeurer le lieu privilégié de ses Guerriers du Chaos… Alors Ananke laissa les prières, les recherches magiques et l'assassinat à ses prêtres.
Le poison, les dagues plantées dans le cœur de leur victime est leur signe, invariable : La Lune Rouge… Ananke, Tes sacrifices seront encore nombreux cette année…

Prêtre de Kaïn

Prêtre de Kaïn
Illustration : shadowsdreamers

Les prêtres de Kaïn sont des guerriers qui ne vivent que pour le combat sous quelque forme que ce soit. Ils sont de fervents adorateurs de Kaïn, le dieu violent et imprévisible de la Guerre et des Conflits. S'ils ne sont pas forcément fanatiques, combattre reste pour eux un acte sacré.

Cependant, ils sont plus que de simples guerriers. Leur esprit est plus acéré que leur propre lame et ils sont connus dans le monde entier pour manier les armes spirituelles. Véritables dons du Dieu de la Guerre, ces armes d’énergie bleutées sont redoutables. On dit que l'esprit du prêtre manie l'arme plus encore que son bras!

Le prêtre de Kaïn n'est pas considéré comme un vulgaire guerrier : il est connu pour sa grande neutralité et surtout pour son amour de la perfection. Tel un artisan, il cherchera toujours à améliorer sa technique. La perfection martiale reste l'objectif de tout prêtre de Kaïn.

Chacun voit sa religion de sa manière. Certains sont des aventuriers qui se mêlent à des groupes, d'autres ne rechercheront que la guerre et le conflit, d'autres encore parcourront le monde afin de provoquer les plus grands en duel. Une seule chose les unis tous : La voie de Kaïn!!

Ainsi, si vous voulez devenir une de ces légendes des champs de bataille, si vous voulez que vos noms soient chantés et écrits pour les millénaires, si vous avez envie de percer le secret de l'arme spirituelle, embrassez cette carrière.

“Sais-tu, voyageur, que les fidèles de Kaïn savent se battre avec une arme dans chaque main? Une est commandée par le bras, l'autre par l'esprit. J'ai vu le destin d'une guerre basculer parce qu'un seul d'entre eux a usé de cette compétence !”
Armin Elianor, récits du Hérault.

Prêtre des Tempêtes

Tempête
Illustration : Ted Nasmith - Tuor à Vinyamar

Les Prêtres des Tempêtes incarnent la colère que porte en lui Phargonis, le dieu des Océans. Les Prêtres des Tempêtes sont les membres les plus mystérieux du Temple de l'Ordre de Phargonis (ou TOP), et les fantasmes à leur sujet sont légions. Autrefois, certains n'hésitaient pas à les nommer “Sorciers des Mers” et à leur prêter certains pouvoirs occultes et certaines connaissances dangereuses. Vraies ou fausses, ces rumeurs ne contredisent certainement pas le fait que les Prêtres des Tempêtes maîtrisent à la perfections les éléments marins et qu'ils ont voué leur vie à la protection du royaume de leur Dieu, à l'instar des Protecteurs des Mers. Leurs méthodes seules diffèrent.

Vous trouverez plus d'information sur cette classe en regardant le Temple de l'Ordre de Phargonis, dont les Prêtres des Tempêtes font partie.

Prêtre de Vénéra

Prêtre de Vénéra

Élite du Temple au même titre que les Templiers, les Prêtres de Vénéra, aussi appelés Prêtres de la Sainte Lumière, sont les fervents de Vénéra, Déesse de la Justice et de la Lumière.

Sagesse, protection, discernement et assistance, voilà les qualités requises et ce qui caractérise la vie d'un Prêtre de la Sainte Lumière. Officiant au Temple pour conduire les cérémonies diverses (cérémonies religieuses quotidiennes, mariage, jugement de Vénéra…), les Prêtres se doivent de garder à l'esprit qu'ils œuvrent pour l'harmonie et l'équilibre en toute occasion. Leur cœur et leur âme doivent être pieux et ils se doivent de rechercher la libération par l'amour des autres et la volonté d'un monde juste et honnête.

Lorsque sonne l'heure de la bataille, leur présence est primordiale et ils n'est pas rare que lorsqu'une expédition de combattants se monte, ces derniers se tournent vers les Prêtres de la Sainte Lumière pour que l'un d'eux soit le guide éclairé de la troupe. Protection et soin sont leur mot d'ordre allant jusqu'au sacrifice de leur propre personne sans jamais oublier qu'ils se battent pour que les ténèbres soient à jamais anéanties et que la lumière irradie l'âme de tous les hommes.

Fervents les plus proches de la Déesse Vénéra, de par leurs prières abondantes, la puissance de leur foi peut s'avérer redoutable lorsque le besoin s'en fait ressentir.

Protecteur des Mers


Illustration : deviantart

Les Protecteurs des Mers sont comme les mers calmes et généreuses et préfèrent les vents chargés d'espoirs aux tempêtes meurtrières. Et ce, même s'ils comprennent la nécessité de ces deux forces opposées. Ils sont dépositaires de la bienveillance naturelle de Phargonis pour toutes ses créatures. En ce sens, les Protecteurs des Mers sont destinés à protéger la vie multiple et hétérogène de l'Océan. Êtres posés et compréhensifs, ils forment naturellement de sages diplomates qui gardent l'Océan à leur manière. Entre autres, ce sont eux qui bénissent les navires lors de leur baptême. Ce sont vers eux qu'on se tourne pour mener les prières et pour comprendre les signes complexes de Phargonis. Ils tendront à interpréter ces signes de façon positive, mais il n'est pas exclu qu'ils perçoivent un danger qui doive être éliminé par la force : dans un tel cas, ils appelleront leurs frères, Combattants des Mers et Prêtres des Tempêtes, et les trois piliers du Temple de l'Ordre de Phargonis (le TOP) déchaîneront leur puissance pour sauvegarder l'Océan.

Un navire moindrement important ne saurait partir en mer sans un Protecteur des Mers à son bord. Maîtres des eaux et du vent, leur utilité n'est plus à vanter. Si les Prêtres des Tempêtes savent déclencher les orages, les Protecteurs des Mers savent les arrêter. Avec les bons mots, ces gardiens de la paix océane savent parfois calmer la colère de Phargonis. Plusieurs navires ont déjà été sauvé d'un péril certain par d'habiles et fervents prêtres. Ainsi, la plupart des équipages se sentent en sécurité avec un Protecteur… et d'autres refusent même de partir si leur navire n'a pas été béni par l'un d'eux ! Sur le continent, quand ils n'utilisent pas leur sagesse pour guider leurs ouailles, généralement des marins, vers une vie meilleure, ils sont parfois invités à participer à une ou plusieurs expéditions, leur valeur n'étant plus à prouver.

Répurgateur

Répugnateur
Illustration : Engle - The Seal

Le répurgateur est avant tout un combattant. Son rôle est de s'opposer à Ananke. Il est cruel, sans pitié et impopulaire.
Les races, tout comme les religions, sont au centre du conflit qui l'oppose au mal. L'intolérance et le racisme sont des caractéristiques que le joueur devra intégrer à son personnage.

Juge et prêtre, le répurgateur n'obéit qu'à très peu de lois morales. La vengeance est souvent ce qui pousse un personnage à embrasser la carrière de purificateur. La nature même de leur adoration pour Shaïn pousse les Répurgateurs à prendre des risques inconsidérés et rares sont ceux qui leur viennent en aide.

Les Répurgateurs ne sont attachés à aucun lieu. Ils considèrent Odyssée comme leur terrain de chasse et sont opposés à la Fournaise, à l'Arbre, aux fidèles d'Ananke, aux nécromanciens, aux sorciers noirs, aux orcs, gobelins, elfes noirs, trolls, hommes bêtes, démons, skavens, morts-vivants, créatures, garous et toutes autres races chaotiques ou corrompues.

Rôdeur

Rôdeur
Illustration : Orcs, Elfes et Humains

Le rôdeur est avant tout un voyageur qui erre à travers le monde pour en pénétrer l'essence et protéger la nature.
Du désert profond aux vastes plaines du sud, le rôdeur parcourt inlassablement Odyssée et il se sent partout chez lui.
C'est un excellent guerrier, mais il est plus que cela.

Extrêmement robuste, le rôdeur est un être étrange et il n'est pas rare de voir des animaux sauvages se lier d'amitiés avec certains rôdeurs particulièrement en phase avec la nature.
Les rôdeurs sont très proches des Druides et les soutiennent dans leur combat pour protéger la nature et donc la déesse-mère.

Si vous désirez devenir rôdeur, trouvez Flamme de Nuit, en Foret.

Saltimbanque


Les bardes, célèbres, séducteurs et souvent richissimes, semblaient faire l’unanimité. Grands représentants de la beauté et de l’art, témoins de l’Histoire Odysséenne et parfois grandes figures politiques, ils représentaient l’Art et la manière de la mettre en scène, de l’anoblir, de le célébrer.

Jusqu’à quelques temps, du moins. Certains disent qu’ils vivent au bord des routes. Les saltimbanques sont des artistes, à n’en point douter. Mais si les bardes usent de leur voix, c’est leur corps qui fait parler ces étranges figurent bariolées. Jongleurs, acrobates, cracheurs de feu et dresseurs d’animaux, ces itinérants n’ont de point commun avec les bardes que leur goût de l’art et de l’amusement.

Loin d’apprécier les opinions et les agissements des plus riches, ces artistes de la rue vouent leur vie à la protection du peuple contre le bras armé, à la défense du pauvre contre la royauté. C’est donc naturellement qu’ils ont décidé de vivre en tentes et en roulottes, loin des murs protecteurs du castel brumois. Sillonnant routes et campagnes, installant leur campement au pied des murailles des cités odysséennes, les saltimbanques viennent égayer mais aussi enseigner le peuple, les soutenir et leur offrir réconfort. Car que sait-on de la dureté de la vie, lorsque l’on naît dans un château, un manoir, entouré de sujets et de richesses ?

« Rien », voilà ce que vous dira le Prince Bariolé, leur chef, un gaillard robuste et au compagnon des plus intimidant… La plupart du temps, vous trouverez cette famille non loin du village de Hurlevent, dans le Comté. Mais il se pourrait bien que vous les croisiez sur les routes et dans les tavernes, sur les places et dans les maisonnées des pauvres gens, leur apportant la joie, l’amusement, les aidant à oublier le temps de quelques instants leur misérable vie.

Sectaire

Sectaire

Les Sectaires d'Hôrosis s'occupent du Culte du Dieu de la Mort et du Temps. Ils officient à Balamoun, la grande et belle cité de la Pyramide.
Ce sont les prêtres d'Hôrosis .
Spécialisés dans la magie élémentaire,​ principalement celle du feu, leurs tâches restent très variées : accomplir diverses cérémonies pour leur Dieu, faire des recherches sur le passé de la Pyramide,​ répandre la parole d'Hôrosis de par le continent, veiller à la sécurité de Balamoun et des ses habitants, ainsi qu'au respect de sa culture.
Les Sectaires restent les plus proches du peuple et des réalités quotidiennes. Ils sont souvent en mission pour le culte et représentent la voix d’Hôrosis sur Odyssée.

Rencontrez un de ces prêtres et il vous guidera sur la voie à suivre.

Vous pouvez aussi lire ce manuscrit : Bréviaire du jeune Sectaire.

Soigne-Feuilles (prêtre d'Asrelia)

Hobbit
Illustration: Alan Lee pour Bilbo le Hobbit de J. R. R. Tolkien

La première image que l'on peut avoir des soigne-feuilles est celle de Druides hobbits. En effet, ils vénèrent une déesse proche de celle de la nature (Te Danann), qui est souvent assimilée à une représentation de cette dernière sous des traits hobbits.

La réalité est tout autre. Les soigne-feuilles sont avant tout un ordre de prêtres guérisseurs.

Leurs arts sont versés dans le soins des blessures de toute sorte qui font d'eux les meilleurs soigneurs de tout Odyssée - avec les prêtres blancs d'Ashura.

Amoureux de la nature et connaissant la moindre plante, le moindre brin d'herbes et son utilité dans la confection de remède, ils sont également très respectueux de celle-ci : Ils ont en charge, en plus de la santé des hobbits, la bonne marche des éléments vivants de Boisdoré.

Boisdoré… Les soigne-feuilles sont indissociables de cette petite bourgade hobbite nichée au cœur de la forêt et qui fut longtemps un mythe que personne n'avait découvert. Mais aujourd'hui, il est devenu le lieu de paix et de calme le plus fréquenté du monde avec le Monastère. Aussi, la préservation des équilibres fragiles du village est une tache grandissante dans la vie des soigne-feuilles.

La seconde est la spiritualité envers Asrélia. Les soigne-feuilles, aussi appelés prêtres d'Asrélia, sont les interlocuteurs privilégiés et les premiers servants de la Grande Dame des hobbits. Asrélia, déesse jugée mineure par beaucoup, a sous sa coupe : la vie, les récoltes, la nourriture, la fête et le bonheur.

La pratique continue des soins sur les blessures magiques ou guerrières tendent à dégoutter les soigne-feuilles de l'utilisation des armes. La plupart deviennent pacifistes et refusent l'usage d'armes ou de sorts blessants. Ils préféreront figer leurs ennemis potentiels (bien qu'ils n'en aient aucun connus à ce jour) à l'aide de sorts de paralysie plutôt que de les blesser. Cette recherche de la non-violence est progressive, au cours du parcours initiatique de l'apprenti soigne-feuilles.

Il se dit à Boisdoré et partout ailleurs dans le monde que les soigne-feuilles seraient détenteurs de secrets encore plus grands sur les soins et la Vie. Il se dit aussi que leurs pas les auraient poussé vers des états de spiritualité et des lieux que personne ne connaît… Qui sait ce que cache cet ordre singulier pour prémunir le monde des guerres et protéger la Vie ?

Soldat

Soldat

Loin d'être un simple pion dans la stratégie de l'armée, le Soldat est avant tout un combattant redoutable et redouté. Entraîné, rémunéré, équipé, il s'épanouit au sein d'une armée forte et n'hésite jamais à partir au front.

Vous trouverez plus d'informations sur les soldats de l'armée du Fort ici et .

Sorcier Spirituel

Sorcière
Illustration : Orcs, Elfes et Humains

Comme les mages spi, les sorciers spirituels poussent au maximum leur étude vers les arcanes de l'esprit.
Mais afin d’améliorer leurs pouvoirs, ils prient le plus souvent Hécate afin de combiner au mieux puissance de l'esprit et force du mal.

Un sorcier spi fera tout pour améliorer ses connaissances : la manipulation et le meurtre sont ses armes favorites.

Pour entrer dans cette caste il faut déjà être mauvais et de toute façon la perversion de l'esprit et la maîtrise des forces ténébreuse ne peuvent qu’entraîner la personne vers une cruauté des plus totales.

Temple de l'Ordre de Phargonis

Le Temple de l'Ordre de Phargonis, dit aussi “TOP”, protège l'Océan et toutes ses créatures, sans distinction ou presque. Le TOP est maître de l'Océan : ce sont les représentants de Phargonis et, en mer, aucun autre ordre n'existe pour s'en prendre à leur pouvoir. L'influence des autres dieux est aussi extrêmement restreinte : 95% de tous les habitants de l'Océan croyant fermement en Phargonis. Seulement, le plus grand défi de l'Ordre est de défendre et protéger un domaine presque infini et toujours changeant, et de composer avec les aléas de la navigation.

Les membres de l'Ordre du Temple de Phargonis ne sont pas toujours faciles à trouver sur le continent. Cela étant dit, le port de Balamoun est sans doute le meilleur endroit pour les trouver, ou l'estuaire du Mnevis où leur Nef est souvent aperçue lorsque les basses eaux du fleuve ne permettent pas sa remontée jusqu'à la Cité des Sables.

Le TOP est divisé en trois branches distinctes et complémentaires : les Combattants des Mers, les Protecteurs des Mers et les Prêtres des Tempêtes.

Templier

joslombrag.jpg

Illustration de “crayon masqué”

Élite du Temple au même titre que les Prêtres de Vénéra, les Templiers sont le bras armé de la Justice. Ils sont les fervents de Vénéra, Déesse de la Lumière et de la Justice de la Cité de la Baie.

Doués d'un esprit téméraire, d'un courage sans faille et d'une foi inébranlable pour leur Déesse, les Templiers vouent leur vie à la défense du bien, de la Lumière et de la Justice. Pour eux, la Lumière est la seule voie à suivre puisqu'elle apporte réconfort et paix aux âmes. Luttant contre ceux dont le cœur est noirci par les ténèbres ou la nécromancie, les Templiers combattent impitoyablement ces âmes en perdition pour que la lumière de la Déesse de la Justice rayonne sur le continent odysséen.

Les combats successifs ne leur font pas peur et, au contraire, leur apprentissage se fait au sein même des batailles où leur esprit d'analyse est exacerbé par la lutte constante pour la Justice en laquelle ils croient.

Voleur

voleurdequalitsuperieur.jpg

Illustration de “crayon masqué”

Toute bourgade compte en son sein des parias et des profiteurs prêts à abuser du système ou à faire fi des lois afin de s'enrichir. Du pickpocket talentueux au brigand détrousseur de bourses, en passant par le marchand véreux, le panel de métiers que peuvent exercer les voleurs est impressionnant, tout comme leurs compétences.
Un monde où chacun œuvre pour son propre compte.
Pourtant, au delà de cette diversité on peut trouver une unité parmi ces brigands. Tous suivent les règles imposées par leur Dieu, leur Protecteur : Faun.

Souvent considérés comme l'un des plus grands maux de ce monde, ils en sont pourtant de farouches gardiens… Après tout, on s'enrichit bien mieux dans un monde stable et florissant que dans un pays ravagé par la guerre et la souffrance…
Du moins, quand on a le panache et le talent de ces gredins…

Il semblerait qu'il y ait deux principaux lieux où ils sont basés : La Cité de la Baie, Cité de la Lumière qui possède elle aussi son côté sombre, où cet art se pratique bien souvent de façon musclée, et Boisdoré, où il parait que l'art du vol est enseigné aux enfants dès leur plus jeune âge, ce qui fut très certainement à l'origine de l'ancienne interdiction de séjour des Hobbits à la Baie.

Vous voulez devenir Voleur : alors exercez-vous, pratiquez et priez de n'être repéré que par l'un des initiés, voire par leur Saint Patron. Mais surtout, n'oubliez jamais qui vous protège et veille sur vous !

classes/les_classes.txt · Dernière modification: 07/03/2019 21:14 par Pegues
Haut de page
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 4.0 International
chimeric.de = chi`s home Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0